dimanche 14 octobre 2018
Vous êtes ici  > Vie associative  > Agenda  > Ateliers au musée Fleury à Lodève

Ateliers au musée Fleury à Lodève

Rentrée écoles primaires et maternelles : à propos de Bonnard

vendredi 2 octobre 2009, par Catherine ROBELIN


fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression envoyer l'article par mail envoyer par mail 0 réaction


Il y a dans le travail de Bonnard un espace flottant et cependant précis qui me paraît tout à fait propice pour travailler avec des adolescents et des enfants de l’école primaire parce qu’il engage à la fois le besoin d’expression et de rêverie et une précision dans le faire, une réflexion sensible.

 

J’y vois trois entrées constructives pour des ateliers :

 

-  la mémoire ou plutôt la réminiscence et ce que cela implique par rapport à l’observation.
-  l’organisation de la surface " polyvalente " qui en découle.
-  l’utilisation de la couleur pour unifier à nouveau la vision en monde harmonieux et le rôle de la sensation comme dimension majeure.

 

Et pour les plus petits :

 

L’objectif est d’amener chacun à travailler son rapport perception, mémoire, représentation en utilisant essentiellement les matériaux sous forme de variations colorées et lumineuses picturales.

 


 

 

Ateliers n°3 école primaire/ collège Jeu de carte géant ou la fenêtre sur le monde.

 

Objectif : Travailler le papier découpé et la composition colorée, en surface et en volume.

 

Outils : Craies grasses, crayons de couleurs, mines blanches.. Feuilles colorées industrielles d’épaisseurs variées, papiers journaux gris, papiers calques, nappes jetables, papier kraft ou emballage... (il faut que la craie grasse accroche dessus) Papier cartonné pour les patrons.

 

Installation : Sur table d’abord en individuel, au sol par groupe.

 

Activité : 1H30 : Premier temps :
-  demander aux enfants de découper des feuilles rectangles dans les supports proposés.
-  fabriquer du papier coloré monochrome de formats et d’épaisseurs diverses, plus ou moins opaque en utilisant les craies grasses et crayons. Il s’agit de recouvrir par exemple le papier journal en s’amusant à faire des tracés différents.

 

Explication : aboutir à un véritable travail sensible sur le rapport entre le format et la couleur en jouant sur des qualités de papier différentes, sur des densités de recouvrement plus ou moins homogènes, régulières. Utiliser une gestuelle graphique la plus vaste possible.

 

Accompagnement : les amener à expérimenter sur des surfaces variées, à tout recouvrir en ne gardant qu’une seule couleur, en "gribouillant " aussi bien qu’en traçant de manière régulière.

 

Second temps :
-  dessiner des formes (cœur, trèfle..) sur du carton léger de manière à pouvoir s’en servir ensuite comme patron sur les feuilles colorées.
-  Découper.

 

Accompagnement : les amener à prendre en compte le vide et le plein, la forme choisie et les chutes pour mettre en place une représentation globale.

 

Troisième temps :
-  Distribuer une feuille support de format A3 par groupe. Ils devront s’installer au sol en vue de créer une " carte" avec tous leurs éléments.

 

explication : les aider à construire un objectif visuel et à mettre en œuvre une composition cohérente.

 

accompagnement : les aider à regarder, à énoncer un projet avant de se lancer dans le découpage, à se rendre compte que le contour d’une forme par exemple est une ligne...avant de découper. Il s’agit de les laisser libres, mais les pousser vers l’innovation, la prise de risque, le déséquilibre...dans la discussion.



Suivre la vie du site RSS 2.0  |  Haut de page  |  Plan du site  |  Espace privé  |  Contacts  |  Faire connaître le site  |  Mentions légales  |  SPIP  |  squelette  |  expressions-actuelles.org ©janvier 2008